Comment choisir ma Table de massage ?

Catégorie de détails
Comment choisir ma Table de massage ?

 


C’est un des éléments les plus important pour les tables portables ; ¨ différents critères doivent permettre de vous décider.

- Le bois : matériaux noble et chaud, peut être du hêtre, de l’érable, du mahogany, de l’acajou ou bien d’autres espèces. Ces différents bois auront en commun d’être très résistant, solide, et d’une grande longévité. Cependant, le bois est plus lourd que l’aluminium.

- L’aluminium ; très robuste, il offre un « design » très moderne, esthétique et lumineux. Pour un même modèle, il pèse environ 2 à 3 kilogrammes de moins qu’une table en bois.

Table avec dossier ou plateau jambes relevables ; ces modèles sont fabriqués avec une structure métallique supplémentaire pour le dossier ou le plateau ; cette structure supplémentaire augmente le poids de la table d’environ 1à 2 kilogrammes pour un dossier relevable et de 3 kilogrammes pour un modèle avec dossier et plateau jambes relevables.

 

La hauteur :


Pour régler une table à la bonne hauteur, il faut vous mettre de profil à côté d’elle, et, votre bras étant le long du corps, votre main doit reposer à plat sur la table.

Ainsi vous pouvez régler votre table par rapport à votre taille. Les personnes qui mesurent environ 1,60m n’ont pas besoin d’avoir une table avec pieds réglables ; la hauteur fixe de 75 cm leur convient.

 

La largeur :


Les tables professionnelles font aujourd’hui 70 cm de large. C’est une bonne largeur qui permet d’accueillir une grande partie des différentes morphologies. Les tables moins larges, 60 et 62 cm permettent de moins solliciter le dos du masseur lors des techniques de percussions et de pétrissage, quand on travaille en opposé., mais elles restent très étroites, et sont plutôt conseillées à certains professionnels comme les ostéopathes. La largeur minimale pour du massage de bien-être est de 65 cm.

Les nouveaux concepts de tables ergonomiques offrent les deux avantages, étant larges aux niveaux des épaules, du tronc, et des jambes, elles sont confortables pour le massé, et, rétrécies au milieu (au niveau du bassin du massé), elles permettent de soulager le dos du masseur.

 

La longueur :


La grande majorité des tables font de1,80m à 1,90m. ces longueurs sont très satisfaisantes, et, n’oubliez pas que si vous possédez une têtière extérieure, votre table se trouve rallongée d’une vingtaine de centimètres.

 

UTILISATION FAMILIALE OU PROFESSIONNELLE ?

Pour une utilisation familiale, la gamme de base est amplement suffisante : tables pliantes, d’un rangement facile, le prix de ces tables est très modique, et permet un travail agréable ; cependant, elles ne permettent pas un travail professionnel nécessitant des déplacements fréquents avec beaucoup de manipulations.

En utilisation professionnelle, il convient impérativement de prendre des tables avec tendeurs (câbles d’acier reliant les pieds des tables, dont la force de rupture est de 525 kg). Ces tables sont d’une très grande stabilité, et permettent un usage intensif.

 

Cavité faciale et têtière :


Si vous effectuez du massage où la personne massée doit rester sur le ventre plus 15 minutes, il vous faut prendre une têtière extérieure : celle-ci offrira un plus grand confort, vous permettra de régler l’inclinaison de la tête de votre client, et augmentera la longueur de votre table d’environ 20 cm, ce qui n’est pas négligeable.

Si votre travail n’inclut pas une position sur le ventre de plus de 15 mn ( Reïki, Réflexologie, etc ...), la cavité faciale convient.

 

Tables à plateau droit, ou avec parties relevables :


Les praticiens de massage classique (californien, suédois, chinois, etc ...) n’ont pas besoin d’avoir de dossiers relevables.

Les réflexologues, podologues, manucures, esthéticiennes auront intérêt à se munir de tables ayant dossier et (ou) plateau jambes relevables.

 

Densités :


La densité des tables est variable suivant les marques et les modèles : une bonne densité se situe autour de 25 kg à 30 Kg au cm2.

Pour le matériel plus spécialisé (Ostéopathes, Kinésithérapeutes, Chiropracteurs ), les densités diffèrent suivant les modèles.

 

Epaisseur :


Les tables standards professionnelles ont au minimum 3 cm d’épaisseur, ce qui est satisfaisant pour des massages d’une heure.

Plusieurs épaisseurs existent aujourd’hui : 4, 5, 7 cm. On peut dire qu’une table de 5 cm d’épaisseur est très confortable.
 

Transport /Housse :


Si vous devez transporter votre table, il est impératif de posséder une housse de transport : celle ci vous évitera de l’écorcher, de la percer, déchirer ... contre un mur, escalier, rambarde, portière, porte, etc ...

Les housses sont simples ou à roulettes ; leurs formes diffèrent en fonction de la forme de la chaise.

Les bonnes roulettes sont celles que l’on surnomme roulettes type « roller » ou valise moderne ; attention aux petites roulettes métalliques qui ne roulent pas très bien et s’usent facilement.

D’autre part les housses à roulettes sont plus lourdes, environ 1 à 2 kg de plus que les housses simples : vous devez faire votre choix en fonction de ce surplus de poids. Les housses simples permettent un transport aisé de votre table car elles pèsent moins lourd. Il faut les choisir avec une sangle de transport.

Si vous ne vous déplacez pas, une housse simple,en nylon léger, vous sera utile pour le rangement.

Faites toujours attention lors de la fermeture d’une housse : c’est le plus fragile des matériels car il y a toujours une fragilité au niveau de la couture de la fermeture éclair. Vérifiez que votre table est bien rangée dedans, et manipulez la fermeture éclair avec précaution sans jamais forcer.

 

Protection et Entretien :


Le revêtement des tables de massage est toujours ce qui peut s’abimer le plus facilement !

Protégez votre table ou chaise de massage avec une housse adaptée : si vous ne vous déplacez pas, utilisez une housse économique pour la ranger ; si vous faites des déplacements, vous devez absolument avoir une housse solide, résistante aux coups, frottements… cette housse de transport est à roulettes, et possède une sangle pour porter la table ou la chaise.

Le nettoyage se fait avec de l’eau savonneuse, et il suffit de bien rincer le lavage terminé.

Vous pouvez utiliser des produits d’entretien ( lessive, lingette…), mais il vous faut vérifier qu’il n’y ait pas de risque pour le revêtement de votre matériel ! Pour cela, utilisez le produit sur une partie cachée de votre revêtement ( sous la table )

Les tables de massage pliantes

Si beaucoup de personnes s'adonnent à des séances de massage, dans le cadre du privé, confortablement allongées sur leur lit, ce support est pourtant fortement déconseillé. D'une part parce que le dos du masseur est soumis à des contorsions, et d'autre part, parce que le rembourrage du matelas absorbe une partie des pressions soumises au receveur ce qui minimise les effets souhaités. Des couvertures épaisses ou des tapis en mousse compacte disposées à même le sol peuvent fournir un support de massage confortable pour la personne massée cependant, si prodiguer des massages est une pratique courante pour vous, il est alors largement préférable d'acquérir le support ultime et spécifique : une véritable table de massage.
Que vous soyez un professionnel dans le domaine du massage ou un particulier, choisir une table de massage digne de ce nom peut paraître, à première vue, quelque chose de simple mais s'avère, au final, beaucoup plus complexe. En effet, outre le côté esthétique de certaines tables massage proposées sur le marché, beaucoup d'autres critères entrent en jeu quand il s'agit de bien-être. Si les massages sont destinés à détendre l'esprit et le corps, il paraît, de ce fait, évident que le lieu et le matériel utilisé sont une base essentielle. Outre l’atmosphère apaisante et relaxante crée par le masseur et son savoir-faire, une table de massage est son plus fidèle allié. Son confort et sa praticité sont donc des critères de choix bien plus importants que l'esthétisme du matériel qui la compose. Quel que soit l'utilité de ce support et parce que cet achat est un véritable investissement, il est très important de voir ce dernier sur du long terme et, de ce fait, il est préférable de privilégier une table de massage pliante à une fixe. En effet, pour un particulier, ce choix permet un rangement plus aisé et ainsi évite de consacrer une pièce à cette seule utilisation et, pour un professionnel, cette particularité lui permettra de se déplacer avec son outil de travail et ainsi de pouvoir exercer son métier au domicile de ses clients.

Les différentes utilisations des tables de massages

Si le nom "table de massage" suscite immédiatement à l'esprit le côté détente, il ne faut pas pour autant oublier que ces instruments sont utiles pour divers applications. En effet, elles sont essentielles pour les différentes techniques de massage rencontrées mais également pour tout ce qui concerne les soins esthétiques et parfois médicaux. Par ses différentes fonctions, une table de massage qui conviendra pour une application ne sera peut-être pas conseillée pour une autre. Heureusement, le principe reste à priori le même, de ce fait, certains accessoires peuvent être ajoutés à la table en question afin de la transformer en outil personnalisé.

Le poids de la table, un critère primordial

Si le poids d'une table de massage est un critère à prendre en considération, c'est notamment dans l'optique d'un déplacement éventuel de cette dernière. En effet, une table trop lourde peut engendrer des contraintes dans son transport. Afin de prendre en compte cette caractéristique, deux choix de matériaux s'offrent alors à vous : une structure en aluminium ou en bois. Les types de bois retrouvés dans la fabrication de l'ossature de la table de massage sont notamment l'acajou, le chêne, le hêtre et l'érable qui ont la particularité d'être robustes et très résistants au temps. Les tables de massage en aluminium présentent elle aussi une solidité qui garantit une longévité importante. Pour un même type de table, la structure en aluminium offre l'avantage de peser beaucoup moins lourd. Il faut compter, en moyenne, 2 à 3 kilogrammes de moins que leurs cousines en bois. En effet, les essences lourdes telles que le chêne ou le hêtre ont un certain poids, et même si des bois plus légers tels que le bouleau entrent également dans la construction de certaines tables, l'aluminium reste plus léger. Le but d'une table de massage pliante étant de pouvoir la transporter aisément, il paraît alors judicieux de se tourner vers celles en aluminium. Cependant, le bois est plus souvent rencontré pour l'ambiance chaleureuse qu'il crée et les énergies positives qu'il transmet par résonance. Les structures en aluminium sont plus modernes, très designs et facilement lavables, elles assurent une hygiène irréprochable. Si les centres de tatouages, piercing et autres soins d’ordre chirurgical privilégient les tables en cette matière, elles génèrent cependant une atmosphère plus froide qui leur fait défaut auprès des professionnels du massage, sans cesse à la recherche du zen. Cependant, les tables de massages pliantes sont essentiellement retrouvées en aluminium. En général, leur poids varie de 10 à 20 kilogrammes, cependant, pour des déplacements fréquents, il est conseillé d’acquérir une table n'excédant pas 15 kilogrammes.
D'autres critères entrent en compte dans le poids de votre table de massage pliante. Outre le matériel utilisé pour leur construction, les différents équipements envisageables ont eux aussi un poids. Des dossiers et plateaux utilisés pour relever les jambes existent en option et sont dissociables de la structure originelle de la table. En structure métallique, ces accessoires se rajoutent à la guise et en fonction du type de massage prodigué. Il faudra compter 1 à 3 kilogrammes supplémentaires à la charge totale. Des accoudoirs, nécessaires à l'optimisation du confort des personnes massées, peuvent également être ajoutés aux tables trop étroites.

La largeur des tables de massage

Il existe plusieurs largeurs disponibles sur le marché concernant les tables de massage. Si les tables standards ont une largeur classique de 60 centimètres pour solliciter le moins possible le dos des masseurs et favoriser les pressions exercées, elles présentent néanmoins l'inconvénient d'être plutôt étroite et, de ce fait, peuvent parfois être inconfortable pour des personnes aux carrures imposantes. Il est alors envisageable de diriger son choix vers une table de 70 centimètres de largeur mais là, pour que les palpations et les mouvements prodigués lors du massage soient optimales, le masseur aura tendance à exercer de fortes pressions sur son dos lors des travaux en opposé. Ce type de table risque, de ce fait, d’être pour lui plutôt inconfortable. Le juste milieu entre ces 2 dimensions (65 centimètres) serait sans nul doute la largeur parfaite pour le confort du patient et celui du masseur. S'il existe des tables encore plus larges, elles sont à proscrire pour les mêmes raisons que celles vues plus haut. En effet, plus une table de massage est confortable pour son utilisateur et moins elle le sera pour le dos du masseur.
Parce qu'une table de massage pliante s'acquière dans le but de pouvoir la déplacer sans trop d'efforts, le poids mais également ses dimensions sont des variables à ne pas négliger. Une table trop large peut non seulement peser trop lourd mais peut également poser des problèmes pour son entreposage dans une voiture, par exemple. Si les largeurs des tables sont plus ou moins adaptées à des types spécifiques de massages, il est donc préférable de privilégier les moins larges sachant qu’il est possible de les munir d'accoudoirs, si nécessaire. Un repose bras étant amovible, il pourra s'ajouter facilement à la table en question et apportera le confort souhaité au receveur en s'accordant parfaitement aux différentes morphologies rencontrées. Parce que ces accoudoirs sont amovibles, ils n'encombrent pas la structure principale de la table, ils facilitent le transport de cette dernière et, comme le principe des tables ergonomiques modernes, ils n’élargissent la structure qu'au niveau du tronc. Cette caractéristique permet au masseur de pouvoir prodiguer son massage sans gêne pour son dos. Les tables de massage en question sont issues d'un nouveau concept. Larges aux extrémités, elles rétrécissent au niveau de la taille et du bassin pour que le praticien puisse effectuer librement ses techniques de massage, sans pour autant laisser les épaules du patient dans le vide. Ce modèle moderne est le meilleur compromis pour le confort de tous et évite l'ajout d'accessoires annexes.

La hauteur des tables de massages

Qu'il s'agisse d'une table de massage portable ou fixe, la hauteur du plateau sur lequel s'allonge la personne est déterminante, aussi bien pour celui qui se fait masser que pour celui qui masse. Il est donc essentiel de diriger son choix vers une table à hauteur réglable. En effet, une table trop haute ou trop basse peut, d'une part, engendrer de sérieux problèmes de dos au masseur et, d'autre part, peut empêcher ce dernier d'effectuer correctement ses applications. La hauteur optimale se calcule de différentes manières. La plus fiable étant de se positionner à côté de la table et de régler la hauteur afin que la paume de la main puisse s'apposer à plat sur le plateau, tout en ayant le corps bien droit et en gardant le bras tendu. La hauteur optimale est donc variable en fonction des individus. S'il existe des tables à hauteur fixe, la plupart des tables de massage pliantes retrouvées sur le marché ont des pieds ajustables.

La longueur d'une table de massage

La plupart des tables de massage ont une longueur située entre 180 et 195 centimètres. Cette dimension permet, même aux plus grands d'entre nous, de pouvoir s'allonger confortablement sur le plateau. Si ces mesures paraissent importantes, il n'est pas négligeable de se rappeler qu'une table qui s'adapte aux plus grands conviendra également aux plus petits. Sans aller vers des dimensions exagérées, toujours par souci du poids, il est donc plus judicieux de se tourner vers des tables légèrement plus grandes, pour que leurs usages soient bénéfiques à tous. Outre les dimensions classiques, certaines tables dotées d'appui-tête peuvent compter une vingtaine de centimètres supplémentaires.

Le matelas et le revêtement d’une table de massage

Le confort étant, avec la sécurité, une priorité pour l'utilisateur d'une table de massage, il est essentiel de bien choisir son revêtement. S'il existe plusieurs épaisseurs de matelas commercialisés (de 3 à 10 centimètres), l'épaisseur doit être, au minimum, de 5 centimètres pour assurer un confort parfait. Certaines mousses gardent en mémoire les formes du patient, ce type de matelas garantit un bien-être absolu. Si l'épaisseur est importante, la densité de la mousse qui compose le matelas est un critère bien plus important. En général, la densité de la mousse d'un matelas varie entre 18 et 40 kilogrammes par mètre cube mais, pour que le confort soit au rendez-vous, il est bon de se rappeler que plus le poids au m3 est important, plus la qualité, et donc le confort de votre matelas, s'en ressentiront. En ce qui concerne le revêtement du matelas, préférez le polyuréthane au pvc. En effet, résistante aux uv, au vieillissement et aux frottements, cette matière assurera une durée de vie bien plus importante à votre matelas. Hélas, bien souvent, les tables de massage pas cheres sont trop souvent recouvertes de pvc pour son coût de fabrication bien moins élevé. Quelle que soit la matière qui revêt le matelas de votre table massage, leur entretien se fait simplement avec de l'eau et du savon. Si certains produits de nettoyages courants peuvent être utilisés, il est préférable de tester la réactivité de votre revêtement sur une partie cachée, avant de vous lancer dans un nettoyage complet de votre table qui pourrait alors subir des dommages contraignants pour son confort. Afin de préserver au mieux le revêtement de votre table, il est conseillé d'appliquer des serviettes sur le matelas avant de pratiquer des soins. Ainsi, la fréquence des lavages sera plus diffuse et ces derniers seront plus superficiels que si le revêtement était en contact direct avec le corps du patient.

Sécurité et stabilité

Si les massages sont bien souvent synonymes de décontraction, il paraît alors inconcevable de prendre le moindre risque quant à la solidité de votre table de massage. Si les tables de massage fixe ont tendance à paraître beaucoup plus stables que les tables de massage portables, il ne s'agit en fait que d'une idée reçue. En effet, la plupart des tables de massage commercialisées sont étudiées pour répondre à des normes de sécurité irréprochables. Il est bien évident que certaines contrefaçons peuvent être négligentes quant à ce facteur mais globalement, vous avez peu de chances de tomber sur ce type d'arnaques. En revanche, il est important de choisir sa table en fonction de l'utilisation que vous aurez à en faire. Une table destinée à un usage familiale ne demandera pas les mêmes exigences qu'une table conçue pour des professionnels. Effectivement, un usage fréquent soumis à des manipulations intensives, ainsi qu'à de nombreux déplacements, aura des tendances inévitables à s'user plus vite. De ce fait, il faut adapter sa table à ses besoins. Les tables de massage pliantes issues d'une gamme de base suffiront amplement pour une utilisation familiale, tandis que l'outil d'un professionnel devra présenter d'autres garanties. En effet, si un élément lâche, c'est tout l'édifice qui s'écroule. Pour un usage intensif, il est alors recommandé de choisir une table munie de tendeurs possédant une force de rupture importante (supérieure à 500 kg). Les tendeurs sont des câbles de tension en acier reliant les pieds de la table qui renforcent ainsi la structure toute entière et assurent, de ce fait, une excellente stabilité. Si une table fabriquée en matériaux solides et présentant un équilibre parfait assure une bonne sécurité, il ne faut pas pour autant omettre un détail : Celui de la charge maximale autorisée. Généralement une table supportant un poids de 200 kilogrammes suffit largement cependant, il est nécessaire de prendre en compte ce critère. En effet, une personne en surpoids ou l'application de massages vigoureux peuvent mettre en péril cet équilibre, si la charge maximale statique autorisée est dépassée. En fonction de votre activité et du poids que la table de massage sera susceptible de supporter, il vous faudra choisir votre modèle de table en fonction également de ces critères.

Les options d'une table de massage

La cavité faciale fait partie des options non négligeables. Il s'agit d'un trou situé à l'extrémité de la table de massage permettant à une personne de s'allonger sur le ventre sans avoir à tourner la tête pour respirer. Grâce à cette concavité, la nuque reste bien droite, ce qui permet une détente optimale pour les muscles du cou et des épaules. Ces cavités faciales sont souvent accompagnées de bouchons permettant ainsi l'obstruction de cette ouverture en cas de besoin. En fonction de votre activité, un dossier et un plateau jambes relevables peuvent être de sérieux atout. C'est notamment le cas pour la réflexologie et les soins esthétiques (manucure, etc…). En revanche, pour les massages classiques, types californiens ou suédois, cette option est déconseillée. Inutile, elle ne fera qu'alourdir votre table.

Les différents équipements qui accompagnent les tables de massage

Différents accessoires plus ou moins essentiels peuvent accompagner l'ensemble de votre table de massage. Si certains paraissent superflus, ils peuvent au contraire devenir rapidement essentiels. Avant tout achat, il vous faudra donc vous poser la question de la réelle utilité de cette table. En fonction des techniques de massages prodiguées ou des différents soins, certains équipements sont effectivement primordiaux. De ce fait, par soucis d'économie, il est préférable de les acquérir en même temps que votre table plutôt qu'après, où ils risquent de vous coûter plus chers. Comme il a été vu plus haut, les accoudoirs, ou repose-bras, font partis de ces accessoires pouvant être essentiels. En effet, ils apportent confort aux deux partis et permettent l'acquisition d'une table pliante moins large et, de ce fait, moins lourde. Les cavités faciales sont bien souvent préexistantes sur une table de massage cependant, des appuie-têtes (ou têtières) présentant cette particularité peuvent être ajoutés. Outre la longueur supplémentaire qu'ils ajoutent à la table, ils sont réglables, aussi bien en hauteur qu'en profondeur, ce qui augmente inévitablement le confort des cervicales du patient et facilite la tâche du masseur. Parmi les accessoires intéressants pour une table massage pliante, le chariot en fait partie. Il permet de vous déplacer à pied, avec votre table, sans vous soucier, ni de son poids ni de son encombrement. Ces caddies sont d'excellents alliés de transports si le lieu sur lequel vous vous rendez n'est pas trop éloigné ou, si vous n'avez pas d'escalier à emprunter. Enfin, pour maintenir votre table de massage dans un état irréprochable, il vous faudra la doter d'une housse de protection. Pendant le transport, cette housse évitera les désagréments éventuels tels que les écorchures, les griffures et autres chocs susceptibles d'abîmer votre table. Existantes sous différentes formules, ces housses peuvent être simples ou à roulettes. Les housses à roulettes pèsent plus lourd mais permettent un transport aisé. Le choix d'une housse à roulette se fera en fonction de la qualité de ses roues. Privilégiez les roulettes types "roller", qui sont de meilleurs qualité et s'useront moins vite, aux petites roulettes métalliques. Quel que soit le type de housse que vous choisirez (simple ou à roulette), si votre table est destinée à être transportée, optez pour des housses possédant des sangles de transport et pour une matière solide résistante aux chocs.

La gamme de prix des tables de massage pliantes

Les tables de massage portables se retrouvent dans toutes les gammes de prix. Si cette structure représente tout de même un certain investissement, des tables de massage pliantes pas cheres existent. Si la sécurité de ces tables n'est pas à mettre systématiquement en doute, leur confort, en revanche peut en pâtir. Quelques variables peuvent cependant permettre d'acquérir une table de bonne qualité à un tarif abordable. Dans un premier temps, le choix des matières est un facteur non négligeable. Une table en bois avec un revêtement en pvc sera moins chère qu'une table en aluminium ayant un matelas recouvert de polyuréthane. Les tables professionnelles demandant des exigences plus importantes, comme les tendeurs ou une mousse de très bonne densité, auront un coût de fabrication plus important qui s'en fera inévitablement ressentir dans leurs prix de vente. Enfin, les accessoires et options s'ajouteront au tarif final. Si vous n'avez pas d'utilisation professionnelle ou intensive de votre table de massage pliante, les gammes de base conviendront alors parfaitement à vos attentes.

 


 

Il n’y a aucun produit à lister dans cette catégorie.